Eloge funèbre du Bâtonnier Thérèse YOYO

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » cette Maxime attribuée à Lavoisier est, nous le savons, tout simplement la paraphrase du philosophe grec présocratique Anaxagore.

Madame le Bâtonnier Thérèse YOYO est venue, elle a servi, puis elle s’en va. 

Le Barreau de Martinique que je représente a souhaité en quelques mots lui rendre hommage. Je remercie sa famille et l’église de nous permettre ici de le faire.

Articles en relation

Conférence annuelle du Barreau de Martinique
10 décembre 2021

Communiqué de presse