Décret et arrêté sur la formation des avocats

Je vous prie de trouver pour votre information d’une part le décret n° 2017-1017 du 10 mai 2017 portant modification du décret n° 2002-324 du 6 mars 2002 pris pour l’application de l’article 14-1 de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 modifiée portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques et relatif au financement de la formation professionnelle des avocats et d’autre part, l’arrêté du 10 mai 2017 pris pour l’application de l’article 2-1 du décret n° 2002-324 du 6 mars 2002 pris pour l’application de l’article 14-1 de la loi no 71-1130 du 31 décembre 1971 modifiée portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques et relatif au financement de la formation professionnelle des avocats, parus au Journal Officiel de ce jeudi 11 mai 2017.

 

Je vous précise que ce décret entre en vigueur le vendredi 12 mai 2017.

 Ce texte prévoit de renforcer le contenu des informations communiquées par les centres régionaux de formation professionnelle des avocats au Conseil national des barreaux, mais également celles communiquées par ce dernier au garde des sceaux, ministre de la justice dans le cadre du financement de la formation professionnelle des avocats.

D’une part, le décret prévoit qu’un rapport sur la formation dispensée par les centres régionaux de formation professionnelle des avocats soit remis annuellement par le Conseil national des barreaux au garde des sceaux, ministre de la justice. Ce rapport devra intégrer des informations qui seront déterminées par arrêté du garde des sceaux, ministre de la justice. Afin de permettre au Conseil national des barreaux de respecter cette nouvelle obligation, les différents centres régionaux de formation professionnelle des avocats devront lui communiquer les différentes informations susmentionnées.

D’autre part, le décret prévoit que, chaque année, le Conseil national des barreaux adresse au garde des sceaux, ministre de la justice, divers documents relatifs au financement de la formation.

Il m’a semblé utile de vous adresser directement ces documents sur lesquels le Conseil National des Barreaux, spécialement sa Commission Formation, a été consulté.

(Courrier de Me Lingibé)

Articles en relation