Adhésion à l’Observatoire international des avocats en danger (OIAD)

Mesdames, Messieurs les Bâtonniers,

En notre qualité de membres fondateurs de l’Observatoire international des avocats en danger, nous avons le plaisir de vous adresser ce courrier pour vous annoncer que l’Observatoire international des avocats en danger est désormais entré dans sa phase opérationnelle.

Ce nouvel outil international au service de la profession a pour ambition de compléter le plus utilement possible les initiatives déjà mises en oeuvre par des avocats, des barreaux ou des organisations d’avocats dans le monde. Son envergure et l’originalité de ses actions doivent permettre d’apporter une réponse efficace à la situation de centaines de confrères menacés à travers le monde en raison de l’exercice de leur profession. En Turquie, en Chine, au Honduras, en Iran, en Egypte, au Kenya et dans d’innombrables autres Etats, les avocats sont en effet encore trop souvent poursuivis, emprisonnés ou assassinés parce qu’ils accomplissent leur travail et participent à la réalisation d’un véritable Etat de droit.

Un certain nombre d’entre vous nous ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour les missions de ce nouvel outil international au service de la défense de la défense. Nous souhaitons ici vous rappeler brièvement la vocation et les objectifs de cet Observatoire ainsi que les modalités d’adhésion.

Nous sommes convaincus que la force de cet Observatoire résidera dans le nombre de ses adhérents. Son projet est en effet de réunir un maximum de barreaux, de conseils nationaux, mais aussi d’associations d’avocats impliquées dans la protection des avocats et la promotion des droits de la défense. Mettant en commun leurs compétences et leurs expériences, les membres de ce réseau se donneront pour ambition d’étendre au maximum le spectre de surveillance de l’Observatoire par un maillage de tous les continents et la création d’un réseau d’experts maitrisant un maximum de langues et de cultures.

A travers cette surveillance vigilante de la situation des confrères dans le monde, l’Observatoire sera en mesure d’identifier et d’évaluer la situation des confrères les plus gravement menacés. A ce stade et grâce aux cotisations de ses membres et des financements européens qu’il ne manquera pas de solliciter, l’Observatoire pourra mettre en oeuvre des missions de soutien adaptées.

Ces missions pourront revêtir plusieurs formes : des missions d’observation ou de formation, par exemple de formation à la sécurité lorsqu’il s’agira pour des avocats menacés de renforcer leurs capacités à garantir leur secret professionnel, ou encore des missions d’aide légale lorsqu’il s’agira d’apporter un soutien juridique à l’équipe de défense d’un confrère poursuivi en raison de l’exercice légitime de sa profession. L’Observatoire pourra également organiser la mise en sûreté d’un confrère en danger imminent ou apporter un soutien financier à la famille d’un avocat placé en détention ou interdit d’exercer. L’ensemble de ces actions, qui se veulent très concrètes pour répondre aux besoins immédiats des confrères menacés, constituent des éléments essentiels pour garantir l’indépendance de la profession.

Si votre barreau ou organisation souhaite rejoindre l’Observatoire, nous vous prions de prendre connaissance des Statuts joints à ce courrier. Vous pourrez alors adresser au Président de l’Observatoire, Monsieur Pascal Eydoux, votre demande d’adhésion qui sera examinée sous les meilleurs délais par le Bureau. Votre courrier doit être adressé au Conseil national des barreaux, 22 rue de Londres, 75009, Paris.

En rejoignant l’Observatoire, votre organisation marque son attachement aux valeurs de la Défense et aux droits de l’Homme et participe à une initiative globale qui tend à mettre fin aux menaces qui pèsent encore sur la profession et affaiblissent ainsi l’Etat de droit.

Nos confrères menacés comptent sur nous, unissons-nous pour leur apporter la meilleure aide possible !

Nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs les Bâtonniers et Présidents, en nos confraternels et dévoués sentiments,

L’Observatoire International des avocats en danger

Deux Annexes : Statuts de l’OIAD et formulaire de demande d’adhésion.

Pour tout renseignement, merci d’écrire à Théodore Malgrain : t.malgrain@cnb.avocat.fr

Articles en relation

30 septembre 2018

Agenda du CNB